Menu

Mars Bleu : Un mois pour sensibiliser à la prévention et au dépistage du cancer colorectal

"Dépistage du cancer colorectal : Mars Bleu"


Chaque année au mois de mars, l’institut national du cancer (INCa) lance l’opération Mars Bleu, pour sensibiliser les populations concernées au dépistage du cancer colorectal.

Le cancer colorectal est le 2ème cancer le plus meurtrier, après le cancer du poumon. Chaque année, il touche 43 000 personnes en France, le plus souvent après 50 ans, et est responsable de 18 000 décès.
L’INCa rappelle l’intérêt du dépistage : détecter tôt un cancer ou une lésion précancéreuse pour augmenter les chances de guérison.

En savoir + : sur le site de l'INCa


Les actions en 2018

  • A l’occasion de Mars Bleu, mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal, le Centre François Baclesse, via son Espace de Rencontres et d’Informations, vous invite à différents temps d’information et d’échange.
  • 1er mars : "journée de lancement de Mars bleu"
  • 19  mars : "La coloscopie : pour qui ? quand ? et comment ?
  • 20 mars : "Cancer colorectal et alimentation
  • 29 mars : "Cancer colorectal et activité physique adaptée"
  • 27 mars : "Cancer colorectal : Dépistage et traitement"
  • 30 mars : Côlon Tour - Galerie marchande Centre Mondeville 2
  • 31 mars : Côlon Tour – Mairie d’Aunay sur Odon

En savoir +


Le cancer colorectal... qu'est ce que c'est ?

Comme son nom l’indique, le cancer colorectal se forme dans le côlon ou dans le rectum, la dernière partie du gros intestin.

Certaines personnes peuvent le contracter en raison d’une prédisposition héréditaire. Mais dans 75 % des cas, l’hérédité n’est pas en cause.
Le cancer colorectal prend plusieurs années à se former, comme la majorité des cancers. Il le fait habituellement à partir de polypes dans la paroi tapissant l’intérieur du côlon. Les polypes sont de petites excroissances charnues. Il en existe plusieurs genres. Le plus souvent, ils sont bénins. Cependant, on sait que certains d’entre eux peuvent devenir cancéreux. Cela prend en moyenne 10 ans à un polype pour former une tumeur cancéreuse. Les polypes (cancéreux ou non) causent parfois des malaises digestifs.
Dès que le médecin détecte des polypes chez un patient, il procède à des analyses afin de savoir s’ils posent un risque pour sa santé.


Les 7 signes qui peuvent révéler un cancer colorectal

1 : Sang dans les selles qui peut être rouge (rectorragie) ou foncé. Les selles peuvent apparaître également anormalement noires, car mêlées à du sang digéré
2 : Diarrhée ou constipation d'apparition récente ou s'aggravant anormalement
3 : Besoin pressant d'aller à la selle, sensation d'évacuation incomplète du rectum, tension au niveau du rectum
4 : Perte de poids inexpliquée
5 : Douleurs abdominales ou rectales
6 : Grande fatigue (asthénie)
7 : Occlusion intestinale si le cancer évolue

► Comme d’autres maladies peuvent provoquer les mêmes symptômes, il est important d’en parler à son médecin traitant lors d’une consultation.


Le dépistage

L'objectif du dépistage organisé du cancer est de pouvoir intervenir très tôt, et le plus possible en amont de la maladie.
Dans chaque département une structure est en charge d'organiser le dépistage du cancer du colorectal.

Le dépistage est une démarche qui permet de diagnostiquer tôt certains cancers. Il vise à détecter, en l’absence de symptômes, des lésions susceptibles d’être cancéreuses ou d’évoluer vers un cancer.
On parle ainsi de dépistage lorsqu’on réalise des examens de surveillance alors qu’on se sent a priori en bonne santé.

Cancer colorectal : pourquoi se faire dépister ?


► Nos dossiers de santé :


Les numéros utiles

  • La Ligue

    Service et appel gratuits
    Le numéro de téléphone de la Ligue contre le cancer 0 800 940 939 est 100% gratuit pour les appelants (à partir d’un fixe ou d’un mobile en France)

Les forums

  • La Ligue

    Forum de discussion de la ligue contre le cancer : Posez vos questions


Les liens utiles

► Les associations, fondations et organisations :

► Les dossiers sur le sujet :


La recherche : où en sommes nous ?


Faire un don


Les journées pour la santé en mars :

  • 7 mars au 13 mars : semaine nationale de la lutte contre le cancer
  • 3 mars au 9 mars : semaine européenne de lutte contre l'endométriose
  • 6 mars : journée mondiale du glaucome
  • 8  au 14 mars : semaine nationale de lutte contre le cancer
  • 10 mars : journée nationale de l'audition
  • 10 mars : journée mondiale du rein
  • 11 au 18 mars : semaine nationale Cerveau
  • 3ème semaine de mars : semaine d'information pour la santé mentale
  • 15 au 21 mars : semaine nationale des personnes handicapées physiques
  • 21 mars : journée mondiale de la trisomie 21
  • 20 mars : journée mondiale de la santé bucco-dentaire
  • 21 au 28 mars : journées nationales de la sclérose en plaques
  • 22 mars : journée française de l'allergie
  • 22 au 27 mars : semaine nationale de l'incontinence
  • 24 mars - 30 mars : semaine nationale contre le cancer colorectal
  • 24 mars : journée mondiale de la tuberculose (OMS)
  • 25 mars : journée Européenne de l'enfant à naître
  • 26 au 28 mars : Sidaction
  • 26 au 31 mars : semaine de prévention des troubles musculo-squelettiques
  • 30 mars - Journée mondiale des troubles bipolaires
  • 31 mars au 4 avril : Semaine nationale d'information et de prévention des maladies veineuses