Menu

Le dépistage organisé du cancer colorectal

Dépistage du cancer colorectal

Le cancer colorectal reste aujourd'hui en France, avec près de 40 000 nouveaux cas estimés en 2010, le 3ème cancer le plus fréquent, derrière le cancer de la prostate (71 500 nouveaux cas) et le cancer du sein (52 500 cas). Par ailleurs, le cancer colorectal constitue, avec environ 17 400 décès estimés en 2010, la deuxième cause de mortalité par cancer en France après le cancer du poumon.

Le dépistage du cancer colorectal est proposé par les pouvoirs publics aux hommes et femmes de 50 à 74 ans. A l'occasion de Mars Bleu, mois de mobilisation contre le cancer colorectal, l'Institut national du Cancer (INCa), avec le ministère chargé de la Santé et les régimes d'Assurance maladie, mène une campagne de sensibilisation sur le dépistage de ce cancer et rappelle que « dès 50 ans, c'est le moment... de parler du dépistage du cancer colorectal avec son médecin traitant ». 

dépistage organisé colorectal

Le test de dépistage

Le cancer colorectal, appelé aussi cancer de l'intestin, se développe lentement, le plus souvent à partir de petites lésions nommées «polypes». Ils apparaissent sur la paroi de l'intestin. Certains vont grossir, se mettre à saigner et peuvent évoluer vers un cancer.
Les pouvoirs publics proposent aux hommes et aux femmes de 50 à 74 ans de réaliser un test qui permet de détecter des traces de sang dans les selles.
Ce test simple est à faire chez vous : il s'agit de prélever un peu de vos selles (matières fécales) et de les envoyer à analyser. Si une présence de sang est identifiée, une coloscopie est prescrite pour en déterminer précisément l'origine. Cet examen permet de visualiser l'intérieur de l'intestin. On peut ainsi déceler très tôt la présence de polypes pour les retirer avant qu'ils n'évoluent en cancer. Si un polype a déjà évolué en cancer, plus on le détecte tôt, plus les traitements sont simples et les chances de guérison importantes.


Informez-vous avec ce film de deux minutes sur les modalités du dépistage organisé du cancer colorectal.

En savoir + :